dancinglove

 

Guillaume Guéraud

Sarbacane

        Résumé : Dans un petit restaurant, une comédie musicale avec des chansons et des chorégraphies, des paillettes, du cambouis et les sentiments troublants de l'amour.

        Connaissant Guillaume Guéraud pour ses textes parfois très violents, j'ai emprunté ce roman en pensant qu'il était destiné aux adolescents. Première surprise donc lorsque j'ouvre le livre , et que je vois un texte imprimé en corps 28. Mais genre 4 phrases par page, hein. Du coup, j'en déduis que le titre s'adresse aux 6-8 ans, d'autant plus qu'il est très illustré. Sauf que justement... non. Visiblement, la collection Série B a été conçue (sur mesure par et pour Guillaume Guéraud ?) pour jouer sur les codes des films de genre (ici, la comédie musicale). Le problème, c'est que pour se moquer des codes, et donc atteindre ce second degré complice avec l'auteur, il faut maîtriser ces codes, ce qui ne sera pas le cas des lecteurs de l'école primaire. Quant aux adolescents, susceptible d'être réceptif au délire frisant la parodie, se dirigeront-ils vers un livre dont la mise en page semble s'adresser aux débutants ? Un vrai problème éditorial ; car si je trouve la démarche d'écriture intéressante, je me demande vraiment à quel public s'adresse ce titre. D'autant plus que pour moi, un texte lu en 10 minutes (et j'en ai déjà parlé ici) (hors premières lectures pour les 6-8 ans), c'est une nouvelle, pas un roman ; mais ça, c'est un autre débat...