Un petit point sur les livres auxquels je ne réserverai pas de chronique individuelle, par manque de temps, parce que je ne les ai pas fini, parce que je ne les ai pas compris... C'est parti !

cielestpartout

Le ciel est partout, de Jandy Nelson, Editions Gallimard

Résumé : "Je suis censée pleurer la mort de ma soeur, pas tomber amoureuse..." Comment Lennie peut-elle continuer à vivre après une telle tragédie ? A-t-elle encore le droit de plaire et de désirer ? D'être heureuse, de rire ? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver...

Pourquoi je ne le chronique pas : parce que pour bien en parler, il faudrait citer des pages et des pages des très beaux passages de ce roman. 

 

destindeconrad

Le destin de Conrad (Les Mondes de Chrestomanci), de Diana Wynne Jones, Edition Gallimard

Résumé : L'année de ses douze ans, Conrad apprend par son oncle, un magicien, qu'un destin funeste l'attend. Pour conjurer ce sort atroce, il existe bien une solution... mais quelle solution ! Le jeune garçon doit éliminer un habitant de Stallery, un mystérieux château aux pouvoirs obscurs... Pour y entrer sans attirer les soupçons, Conrad se fait engager comme domestique.

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que ce dernier tome traduit de la série des Mondes de Chrestomanci est décevant, long et confus, loin d'être à la hauteur de certains des titres de la saga.

 

liaisonsdenfer

Liaisons d'enfer au paradis, recueil de nouvelles, Editions Hachette Black Moon

Résumé : Partir en croisière sur un paquebot de luxe, rencontrer l'homme de sa vie à la mer, se prélasser au soleil dans le sud de la France ou aux Caraïbes, faire un tour d'Europe avec ses amis, le rêve ! Mais, quand vampires, sorcières, psychopathes, démons et fantômes se joignent au voyage, les vacances se transforment en cauchemar. Nouvelles de Sarah Mlynowski, Cassandra Clare, Maureen Johnson,Claudia Gray, Libba Bray

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que de mon point de vue, c'est le meilleur tome des trois que j'ai lu chez Black Moon, mais que ça ne veut pas dire que c'est un excellent recueil pour autant.