emily

Rob Reger

Editions Michel Lafon

          Présentation de l'éditeur : Emily est frappée d’une vilaine amnésie et ne se rappelle même plus son prénom. Chassée par les policiers de la décharge de Blackrock, elle trouve refuge dans le café El Donjon tenu par Raven, une fille-du-zinc on ne peut plus bizarre…
Là-bas, elle fait la connaissance de joueurs de Calamity poker (qui peut comprendre les règles de ce jeu ?), de passage en ville, qui semblent lui cacher des choses. Le monde se serait-il détraqué à son réveil ?
Dans ce journal, elle rassemble tous les indices qui pourraient la mener à sa véritable identité. Pour l’instant, la seule chose qu’elle sait c’est qu’elle aime le noir et les chats.

emily_the_strange_bOK.
Je crois que je ferais mieux de prendre des notes, parce qu’il m’arrive
un truc super bizarre. Je ne sais plus :
1. comment je m’appelle,
2. comment s’appelle la moindre personne autour de moi,
3. où je suis,
4. comment je suis arrivée ici,
5. où j’habite,
6. l’âge que j’ai,
7. tout ce que j’ai fait depuis que je suis née,
8. si je suis plutôt amie des chats ou amie des chiens,
9. si je crois vraiment que les gens sont soit amis des chats,
soit amis des chiens,
10. ce que j’aurais trouvé sur les six premières pages déchirées
de ce carnet,
11. pourquoi je suis dans un tel état,
12. combien de temps ça va durer, ni…
13. ce qu’il faut que je fasse.

          Comme beaucoup, je connaissais le personnage d'Emily the Strange de nom et de vue, pour avoir déjà croisé un certain nombre de produits dérivés à son effigie ou à celles de ses chats. Son univers sombre et étrange me semblait plutôt attirant, mais j'avoue que mon appréhension en postulant à ce partenariat Livraddict était que le roman ne soit qu'un pur produit commercial. Or c'est une excellent surprise, car ce n'est pas le cas !
          Premièrement, l'univers et les personnages sont originaux, attachants et donnent vraiment envie d'en savoir plus.
          Et puis surtout, la construction du journal intime est extrêmement maline ; la narration est menée tambour battant, à la manière d'une enquête policière, avec récolte d'indices, suspects et fausses pistes à foison. Par moments, j'avais l'impression d'être l'héroïne d'un jeu vidéo, avançant petit à petit jusqu'à dévoiler la vérité finale. La progression est passionnante, avec le suspense relancé juste quand le rythme commence à ralentir, et le ton caustique et les listes délirantes d'Emily ajoutent au plaisir de la lecture, et surtout à la découverte d'un univers qui ne ressemble à aucun autre.
          Dernier point, soulevé par d'autres blogueurs : le soin apporté à l'objet-livre, mélange de dessins, polaroids et pages arrachés qui participent à l'ambiance mystérieuse.

Vous pouvez découvrir les premières pages, illustrations comprises, via le site de l'éditeur, ça devrait convaincre les sceptiques parce que je les trouve particulièrement intrigantes et réussies !

Merci encore aux Éditions Michel Lafon et à Livraddict pour ce partenariat, j'ai bien envie de lire la suite !

emily_strange