evangilecannibale

 

Fabien Clavel

ActuSF

        Résumé de l'éditeur : Aux Mûriers, l’ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse. Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu’il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n’avait vu en rêve le fléau s’abattre sur le monde. Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c’est pour s’apercevoir qu’ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu’eux. Que la chasse commence...

        Repéré chez Sita, j'ai été complètement séduite par l'idée d'un roman post-apocalyptique de zombies dont les héros sont les pensionnaires d'une maison de retraite. J'ai pleinement accroché à ce point de départ enthousiasmant, avec ce narrateur qui est une vraie teigne ; l'aspect réécriture de l'Evangile selon Saint Matthieu m'a également interpellée, et je me suis amusée à repérer certaines scènes bibliques ou même les prénoms maquillés des apôtres. Malgré ces intérêts stylistiques et intertextuels (lisez l'interview de l'auteur après le roman, elle est passionnante)... je ne peux pas affirmer que j'ai apprécié ma lecture, parfois trop révulsante, aussi bien du point de vue des descriptions et attaques de zombies, que sur le plan psychologique, puisque le narrateur perd complètement la tête et entre dans des délires sénilo-paranoïaquesOn découvre certains chapitres le coeur au bord des lèvres... A tenter donc, mais à réserver aux lecteurs (adultes) avertis !