A65376

 

Christelle Dabos

Gallimard

        Résumé de l'éditeur : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ?

       C'est avec beaucoup de curiosité que j'ai découvert le roman gagnant du prix du Premier Roman Jeunesse Gallimard. J'ai mis un peu de temps à le terminer ; je le lisais uniquement le soir chez moi parce que le livre est trop lourd à transporter dans mon sac sur mon trajet. Toujours est-il qu'au fil des jours, j'étais pressée de retrouver le roman, au point de commencer à lire de plus en plus tôt dans la soirée pour avancer le plus possible ! Le roman agit comme son héroïne, très progressivement, mais efficacement ; on découvre ses nombreuses qualités dissimulées sous des couches d'écharpe magique et de lunettes non moins ordinaires ! Ce premier tome est par contre à mon avis à réserver à de bons lecteurs voire des lecteurs confirmés, car si l'intrigue reste simple et facilement compréhensible, le style est travaillé, avec un vocabulaire varié qui accompagne l'univers ultra riche créé par la jeune auteure. J'ai particulièrement apprécié le fait de ne pas sentir une histoire trop axée jeunesse. Rassurez-vous, il n'y a rien de choquant ou de trop adulte qui empêcherait l'accès aux plus jeunes, mais il m'a semblé que l'univers avait été pensé pour lui-même et non pas dans l'optique d'un public ou d'un âge en particulier ; les adolescents comme les adultes apprécieront la belle écriture de ce début d'histoire captivant et intelligent.