ilfaisaitchaudcetetela

 

Agnès de Lestrade

Rouergue

        Résumé de l'éditeur : Violette et Blanche ne se ressemblent en rien, pourtant elles sont amies.Violette est lumineuse, Blanche timide et réservée. Pourtant, Violette semble très attachée à son amie, au point de l’inviter à passer ses vacances dans la belle maison de sa grand-mère, en Provence. Là, très rapidement, Violette montre une face sombre d’elle-même. Au point que Blanche finit par avoir peur de son amie

        Un petit clin d'oeil de l'auteure à son précédent roman Celui qui manque avec le motif récurrent de la noyade d'un jeune enfant, mais qui sera secondaire dans l'histoire cette fois et surtout qui finira bien. Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman, et surtout du personnage de Violette; le fait qu'on passe de ce qui ressemble à un simple trouble bipolaire à une véritable psychopathe de films d'horreur me laisse perplexe, d'autant plus que les deux premiers tiers du récit ne laissent pas présager cette ambiance de violence et de folie poussée à l'extrême. Le message véhiculé est flou et semble faire un amalgame entre des troubles mineurs et une vraie pathologie dangereuse. Le risque est de contribuer à noircir l'image des maniaco-dépressifs par exemple, au contraire de romans comme la série Lottie Biggs qui dédramatise la situation.