malfringuee

 

Susie Morgenstern

Actes Sud

        Résumé de l'éditeur : Première en classe, dernière en mode ! La vie décalée d’une adolescente se voyant habillée comme un sac – fringues bon marché, soldes, vêtements usagés, reprisés, rafistolés. Mal fringuée ? Mal dans sa peau ? Ou simplement révoltée contre les conventions ?

        Clairement, ce titre n'a pas sa place dans la collection D'une seule voix. Il ne s'agit ni d'une fiction, ni d'un récit "qui se lit d'une seule voix" (le concept même de la collection) ; le lecteur se heurte ici à un empilement de souvenirs anecdotiques purement autobiographiques, au passé (alors que les titres de la collection se marient parfaitement avec l'emploi du présent, ce qui permet de déclamer un monologue vivant), et qui en plus à mon avis ne s'adresse pas franchement à un public adolescent, parce que bourré de références trop précises qui l'empêchent d'avoir un caractère universel et de permettre l'identification avec des jeunes lecteurs d'aujourd'hui. Je ne juge donc pas la qualité du texte, mais je n'ai pas apprécié cette lecture parce que ce n'est pas du tout ce que j'avais envie de lire en choisissant un titre de la collection ; et mon avis aurait été bien différent si le texte avait été publié sous un label Adultes ou dans une collection comme Confessions de La Martinière (aujourd'hui disparue).