cequinouslie

 

Samantha Bailly

Milady

        Résumé de l'éditeur : Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d'expliquer l'origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C'est alors qu'elle rencontre Raphaël, son nouveau manager. La voilà qui s'éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens...

        A la base, ce roman contenait certains éléments faits pour me déplaire. Entre autres (et c'est totalement personnel), il faut savoir que les histoires de vengeance m'insupportent, et que les héros qui veulent faire justice eux-mêmes, j'ai envie de les baffer (sauf Zorro mais c'est un amour d'enfance, ça ne compte pas). Et pourtant. Voilà un roman qui a réussi à me surprendre, et à me faire aller plus loin que mes a priori. J'ai continué ma lecture parce que les chapitres divisés en passé, présent puis futur sont intrigants, et l'introduction du fantastique est plaisante : les liens qu'Alice voit entre les gens sont une jolie métaphore qui fonctionne bien. Et finalement, même si la vengeance est un des moteurs d'Alice dans les premiers chapitres et que ça a parasité une partie de ma lecture, la conclusion tend justement vers une vraie évolution de l'héroïne, une maturité et une acceptation bien éloignée du début, une ouverture sur la vie qui m'a beaucoup plu ; une auteure à découvrir et à suivre !