la_princesse_maudite

Julie Kagawa

Harlequin (Darkiss)

        Présentation de l'éditeur : Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...

        Une lecture sympathique pour les vacances, sur un thème que j'aime beaucoup, celui du monde féérique.
        Pourtant, ce roman est loin du coup de coeur comme il l'a été pour beaucoup de blogueuses, pour deux raisons : la principale, son manque d'originalité dans la construction de l'univers féérique. Obéron, Titania, Puck, mais aussi tout un bestiaire (les chevaux carnivores, les "bonnets rouges", etc.) que je connaissais déjà pour l'avoir découvert dans le magnifique album Les Fées chez Albin Michel, que j'ai lu et relu étant petite.
        C'est un peu le même reproche que je fais au style d'écriture : certes fluide, mais qui ne développe pas assez l'univers ni les sentiments des personnages. L'ensemble reste trop en surface, et c'est un peu dommage parce que j'ai commencé à apprécier le livre seulement dans la dernière partie, lorsque Meghan arrive dans le royaume du Roi de Fer. Pas sûr que ça suffise à me décider à lire la suite, j'attendrai les avis sur le tome 2...
        Bref, à choisir, je vous conseille fortement la série Ne jamais... de Melissa Marr, qui a largement ma préférence sur une histoire similaire mais bien plus profonde.