mystereetrigatoni

Andreas Steinhofel

Gallimard

        Tout a commencé par la nouille que Rico a trouvée au pied de son immeuble. Une rigatoni, sans doute. Son enquête a hélas vite tourné court car l’un des habitants interrogés l’a tout simplement avalée avant de le flanquer dehors. Il faut dire que Rico est un enfant «maldoué». Mais il a un don étonnant pour remarquer les choses que personne ne voit.

        J'ai un petit faible pour les personnages qui sortent de l'ordinaire (le point de vue d'un adolescent autiste dans Le monde de Marcelo ou Le bizarre incident du chien pendant la nuit par exemple) ; néanmoins je n'ai pas complètement adopté ce petit garçon "maldoué", comme il se présente lui-même. Certes, son handicap donne lieu à quelques bons mots, des réflexions amusantes (notamment sur les expressions au sens figuré, que Rico a bien du mal à comprendre) et des scènes un peu décalées. Pourtant je n'ai pas réussi à m'attacher au narrateur, peut-être parce qu'on reste dans l'observation des faits et qu'on ne rentre pas complètement dans ses raisonnements, avec un style un peu "sec" ; et j'avoue que j'ai un peu bloqué sur le terme "maldoué", auquel je n'adhère pas... mais les jeunes lecteurs auront sûrement plus de facilités que moi à rire avec les personnages.
        Par contre, l'avancée de l'enquête, le rythme et l'action sont très bien dosés : c'est donc un bon roman policier, bien construit. Ce tome est une histoire complète, qui peut se lire individuellement.