boyfriendapp

The boyfriend App, de Katie Sise, édité chez Scarlett

Résumé : Audrey McCarthy est une geek de terminale. C'est alors qu'on annonce la tenue d'un grand concours qui récompensera l'élève qui saura créer l'app la plus novatrice. En cherchant l'appli la plus novatrice à créer, elle arrive rapidement à l'idée d'élaborer un programme qui permettrait de définir l'homme idéal de l'utilisatrice et de l'informer dès que ce dernier se trouve à proximité. Mais les choses ne vont pas se passer comme Audrey l'avait prévu, et il semble que trouver un nouveau copain ne soit pas aussi facile que télécharger une nouvelle app !

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que si j'avais plutôt étonnamment bien accroché au début, la deuxième partie part complètement en cacahuète. J'ai cru qu'on allait basculer dans le fantastique, mais l'auteure part sur une théorie du complot sur le modèle de la grosse entreprise qui est méchante-vilaine et qui te lave le cerveau pour que tu dépenses tes sous, avec des éléments assez grand-guignolesques.

 

sacreessouris

Sacrées souris, de Lois Lowry, édité chez l'Ecole des Loisirs

Résumé : Hildegarde, la Maîtresse Souris qui préside à la destinée des 220 souris de l'église Saint Bartholomew le sait bien. Toutes doivent apprendre à se faire discrètes pour ne pas effrayer les dames du comité paroissial. Elles savent que, sinon, une terrible épreuve les menace : le Grand X. Mais le danger se fait de plus en plus grand. Ce sera bientôt le jour de la Bénédiction des Animaux, et les habitants de toute la région viendront à l'église avec leurs chiens, leurs chevaux, et... leurs chats.

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que j'ai passé un bon moment de lecture mais je m'interroge sur le public visé. C'est bien écrit, avec texte assez dense pour la tranche d'âge, et surtout un vocabulaire très compliqué pour les 9-10 ans (sacristain, narthex...). Par contre, les lecteurs plus âgés (collégiens) ne seront pas forcément emballés par cette histoire de souris d'église, d'autant plus que même s'il se passe des choses, la narration n'est pas vraiment dans l'action et reste elliptique. 

 

debutantes

Les débutantes, de J. Courtney Sullivan, édité chez Hachette / Livre de Poche

Résumé : Elles se sont connues et aimées à l'université de Smith, haut lieu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d'adulte les ont séparées, jusqu'à la disparition de l'une d'entre elles. Face aux déceptions de l'existence, rien n'est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s'en rendre compte.

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que je l'ai lu il y a un moment ! J'en retiens une belle histoire d'amitié, avec quelques longueurs qu'on oublie vite grace à l'alternance des récits des 4 jeunes femmes. La description du milieu de Smith a été une découverte complète pour moi ; ce microcosme semble tenir ses règles d'une autre planète !