hommequidessine

 

Benoit Severac

Syros

        Résumé de l'éditeur : L’Homme-qui-dessine a été chargé par les siens de parcourir le monde pour mieux le connaître. Au cours de son voyage, il est fait prisonnier par une tribu d’Hommes-qui-savent dont les membres sont inexplicablement assassinés. L’Homme-qui-dessine a sept nuits, jusqu’à la prochaine lune, pour prouver son innocence...

        Un polar mêlé de roman historique, qui se déroule à l'époque préhistorique il y a 30 000 ans ; deux genres que je fuis habituellement, et pourtant... C'est un roman qui fonctionne vraiment bien, plein de suspense, sans temps mort, avec pour décor une période originale et qui sert l'intrigue, puisque les us et coutumes des peuplades préhistoriques vont nous aider à trouver le coupable et son mobile. Deux petits bémols sur le nombre trop important de révélations à la fin du roman, et quelques modernités de langage et donc de pensée (car on ne peut choisir un mot que lorsqu'on arrive à se représenter le concept) qui m'ont un peu gênée ; mais rien de rédhibitoire, surtout quand en contrepartie, un auteur français propose quelque chose qui sort de l'ordinaire aux lecteurs adolescents.