addiction

 

Blake Nelson

Albin Michel (Wiz)

        Résumé de l'éditeur : Maddie, 17 ans, est en cure de désintoxication pour un problème d'alcool, de drogue et de comportement violent. D'abord rétive et solitaire, elle reprend vie quand elle rencontre Stewart, croisé dans le bus qui emmène les patients à la seule sortie autorisée : une séance de cinéma un soir par semaine. Très amoureux l'un de l'autre, les deux jeunes gens se retrouvent vite sur la sellette - toute relation est interdite pendant la cure. Bravant le règlement, ils se mettent en danger. Une fois dehors, les rechutes et séparations s enchaînent entre eux. Tandis que Stewart perd de plus en plus pied, Maddie comprend qu'elle est plus forte, plus solide, plus confiante en l avenir que lui. Un jour, le dilemme se pose de façon irrémédiable : soit elle sauve sa peau et quitte à jamais Stewart, soit elle prend le risque insensé de se perdre à nouveau en voulant le sauver ...

        Malgré un thème intéressant, j'ai été confrontée à une écriture trop neutre qui fait que je suis restée totalement indifférente au combat de Madeline. On ne sait rien sur le parcours qui l'a amenée en désintoxication (d'ailleurs sa cure semble presque être un fait banal dans le roman), du coup on a du mal à comprendre le personnage et à le rendre crédible. On suit l'évolution de la narratrice pendant un an, sauf que sa psychologie est tellement peu développée que je n'ai pas compris pourquoi elle était tombée dans l'addiction, ni le déclic qui fait qu'elle s'en sort, ni pourquoi elle rechute, etc. ; ce qui est d'autant plus gênant que l'auteur a choisi la narration à la première personne du singulier (Encore ! je sature !), et qu'on est donc censé être dans la tête de Maddie... La romance adolescente prend trop le pas sur le sujet des drogues et de l'alcool, et l'ensemble manque de profondeur pour un sujet aussi grave. Tant qu'à lire une fiction, je vous conseille plutôt Mille morceaux, de James Frey.