netirezpasurloiseaumoqueur

Harper Lee

Livre de poche

        Dans les années 1930, à Maycomb, comté de l'Alabama, Atticus Finch, avocat droit et honnête, élève seul ses deux enfants Jean-Louise (Scout) et Jeremy (Jem) au coeur de l'Amérique sudiste raciste emplie de préjugés. Scout est la narratrice. Jem et Scout se lient d'amitié avec Dill, un garçon qui séjourne chez sa tante pendant l'été. Les trois enfants sont terrifiés et fascinés par leur voisin Arthur (Boo) Radley qui vit reclus chez lui. Mais bientôt, Atticus est commis d'office pour la défense d'un noir nommé Tom Robinson accusé d'avoir violé une blanche...

        Le roman, devenu un classique et étudié en classe aux Etats-Unis, se divise en deux parties : le début porte sur l'enfance, et en donne une vision très juste, très bien retranscrite, On y retrouve la simplicité des raisonnements enfantins aussi bien que de leur cruauté et la façon dont ils absorbent (parfois sans comprendre) tous les événements qui agitent les adultes autour d'eux, en se les appropriant par des mises en scènes, des jeux, et parfois une bonne bagarre et quelques pleurs ! J'ai vraiment aimé cette partie, d'autant plus que je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait des passages très drôles, vu le sujet de la suite.
        La deuxième partie se concentre sur le procès, et on ne peut qu'admirer le personnage d'Atticus, qui ne baisse pas les bras pour défendre l'accusé, même lorsqu'il sait la cause perdue d'avance... Les réactions des enfants sont très touchantes, l'auteure nous fait bien ressentir la colère, la tristesse, l'incompréhension et la révolte qui accompagnent la prise de conscience de l'injustice de la société. A lire dès l'adolescence, et bien plus tard !