geekgirl

 

Holly Smale

Nathan

        Résumé de l'éditeur : Harriet Manners a 15 ans et est une geek. Une intello. Difficile de se faire des amis lorsqu’on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu’elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c’est l’occasion de changer son image. Mais parviendra-t-elle à passer de geek à chic ?

        J'avais une petite appréhension avant de commencer cette lecture, car on peut facilement tomber dans le cliché avec ce genre d'histoire. Mais dès le début, la vivacité du récit et le ton sarcastique de sa narratrice font mouche ; malgré tout, Harriet est bien ancrée dans le réel et n'est donc pas dénuée de l'envie typiquement adolescente d'être acceptée par ses pairs. Ceci dit, le terme "geek" finit par être galvaudé, et ici, le lecteur aura plus affaire à une intello / surdouée / première de la classe, qu'à une geekette au sens où je l'entends (elle est par exemple plus intéressée par des faits historiques, littéraires ou scientifiques que par le dernier MMORPG). J'ai trouvé très intéressant de savoir que l'auteure s'est inspirée de sa propre expérience de mannequinat à l'adolescence ; mais j'ai un peu décroché dans la dernière partie du roman, parce qu'on se focalise vraiment sur le monde de la mode, et à ce niveau on retombe dans la caricature. C'est dommage, et du coup je doute de lire la suite de cette série qui avait pourtant bien commencé.