unamourpeutencacherunautre

 

Stéphane Daniel

Rageot

        Quatrième de couv' : Amoureux fou de Maud, une fille merveilleuse mais lointaine, Gaspard est sollicité sur Facebook par une mystérieuse Chan. Il hésite, normal. Lui répond, normal. Mais sur sa page Facebook, elle n'a qu'un seul ami. Lui. Pas normal. Avant, rien n'était simple. Maintenant, tout se complique...

Suite de Et si par hasard c'était l'amour ? (anciennement Gaspard in love) et L'amour frappe toujours deux fois.

        Depuis 2007 que je connais Gaspard, il a gagné une place dans ma vie. D'ailleurs, j'en parle tellement comme s'il existait réellement, que c'est seulement à l'occasion de la sortie du tome 3 que mes proches viennent de découvrir que ce Gaspard Corbin dont je parle souvent n'est pas du tout l'auteur des livres, mais bien le personnage des romans ; c'est vous dire s'il est sacrément vivant, ce Gaspard. Mais qu'en est-il de ce troisième roman ? Et bien, comme le dit la chanson, "Quand je pense à Gaspard, j'me marre, j'me marre" (Je confonds ? Vous êtes sûrs ?). La suite est toujours dans le ton si particulier des premiers, caustique, plein de mordant, d'ironie, de délires imaginatifs au possible, d'humour absurde et de sensibilité. Parce que non, Gaspard n'est pas qu'une machine à réparties hilarantes, il a aussi un petit coeur sensible, et l'histoire prendra quelques détours un peu plus tristes que d'habitude, avec quelques jolies pensées poétiques sur l'amour et ses complications. Heureusement, Gaspard est du genre à toujours retomber sur ses pattes, même après un bon gadin, et il va même y gagner un peu de maturité au passage... D'ailleurs, il sera une aide précieuse (tout est relatif) à l'ouverture du restaurant de ses parents :
- Alors, qu'en penses-tu ? a demandé maman. [...]
- A mon avis, ce projet est voué à l'échec et va se révéler un gouffre financier auquel votre couple ne résistera pas.
Papa a souri en regardant son épouse.
- Je t'avais bien dit qu'il serait emballé ! Tu te fais toujours du souci pour rien.

Bref, ne manquez pas une nouvelle tranche de rigolade, de fraîcheur et d'originalité !

Un petit lien vers l'interview de l'auteur par son personnage (ha, je savais bien que Gaspard existait pour de vrai !), et toujours la page Facebook de Gaspard Corbin (vous voyez bien, si c'est pas une preuve irréfutable, d'avoir une page Facebook, dites !)