Un petit point sur les livres auxquels je ne réserverai pas de chronique individuelle, par manque de temps, parce que je ne les ai pas fini, parce que je ne les ai pas compris... C'est parti !

vampirescartableetpoesie

Vampires, cartable et poésie, de Sébastien Joanniez, Editions Rouergue

Résumé : Dans sa Famille Magique, il y a son père et sa mère qui n'ont qu'à claquer des doigts pour tout avoir. Il y a aussi les squelettes, les vampires, les ogresses et tous les êtres merveilleux. Lui, il va à l'école pour apprendre comme les autres enfants. Mais qu'est-ce qui pourrait bien, un jour, lui donner envie d'utiliser ses pouvoirs magiques ?

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que quand l'éditeur en parle, ça donne ça : Dans une langue libre et rebelle, Sébastien Joanniez convoque une multitude d’êtres magiques et imaginaires. Sorte d’anti Harry Potter, il propose un roman poéticogothique unique où la vie terrestre est magnifiée par la magie. Perso, j'ai juste rien compris.

 

guideduvoyageurgalactique1

Le Guide du voyageur galactique, tome 1 : H2G2, de Douglas Adams, Edition Folio SF

Résumé : Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ? Pas de panique ! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que tout le monde connait, non ? En tout cas, j'ai trouvé certains passages très drôles, et même si le roman est parfois un peu décousu c'est un excellent début de série, très original !

 

jurecrache

Juré craché, de Linda Urban, Editions Ecole des Loisirs

Résumé : Mattie est timide, et a un peu peur. Elle n'a qu'une semaine pour s'habituer à sa nouvelle école. Parce que dans une semaine, elle entrera en CM2, ett il faudra bien qu'elle se présente devant la classe. Heureusement, son oncle Popote est le gardien de l'école et raconte beaucoup d'histoires.

Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que ce second roman ne m'a pas fait le même effet enchanteur que La formule du succès. Je me suis un peu ennuyée, et j'ai trouvé le style difficile pour des lecteurs moyens, surtout à cause des flashbacks pas vraiment délimités : il n'y a pas de transition lorsque Mattie évoque ses souvenirs, ce qui peut poser des problèmes de compréhension.