sanscoeur

 

Gail Carriger

Orbit

        Résumé de l'éditeur : Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois, elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia mène l’enquête… jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa soeur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune. Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il ne soit trop tard ? Loups-garous et vampires verront-ils le soleil se lever ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

        Attention, légers spoilers sur les tomes 2 et 3, mais pas sur ce volume !

        Aucune faute de goût (à part peut-être le noeud de cravate de Lord Maccon) pour ce quatrième tome de la série. Alors que le lecteur commençait à se sentir en terrain connu parmi les différentes meutes de loup-garous ou ruches de vampires, Gail Carriger ne nous laissera aucun répit et va bouleverser l'ordre bien établi des fantômes, loup-garous et vampires en un joyeux bordel ; on ne s'ennuie pas une seconde, d'autant plus que la grossesse d'Alexia arrive à son terme et nous réserve là aussi quelques surprises. Et puis, peut-être que je surinterprète, mais il me semble qu'il se dessine un vrai plaidoyer pour une réflexion sur l'homosexualité et les droits des parents et enfants, sur les questions des liens du sang et de l'adoption... Des thèmes d'actualité !