jaiembrasse

Adam Selzer

Albin Michel

        Présentation de l'éditeur : Alley accable de sarcasmes les filles qui rêvent de sortir avec des vampires, zombies et autres loups-garous. Elle, elle n’est pas comme ça. La preuve, elle sort avec l’irrésistible Doug, chanteur dans un groupe de rock. D’accord, elle ne le voit que le soir, d’accord, il boit un sirop bizarre toutes les quatre heures à cause d’une étrange maladie, mais qu’importe, elle est amoureuse. Lorsqu’elle découvre que c’est un zombie, elle est furieuse. Car sortir avec un garçon déjà mort pose de nombreux problèmes…

        Un court roman pour ado : un peu plus de 200 pages qui se dévorent en moins de temps que n'en mettrait un zombie pour gober un cerveau.
        L'histoire est plutôt inattendue, bien déjantée, avec un humour de mauvais goût (c'est un compliment dans ce cas précis ! Un peu comme ma blague d'entrée en matière sur les zombies qui mangent des cerveaux, vous voyez ?), l'héroïne est sarcastique à souhait, et pourrait même être qualifiée de langue de pute vipère, et ça fait du bien !
        Une bonne lecture détente vraiment sympathique, et pour une fois, un test plutôt simple si vous hésitez : si vous avez souri en lisant le titre, vous pouvez foncer sans danger, le contenu correspond bien à l'état d'esprit ! Si vous trouvez la phrase stupide ou qu'elle vous laisse indifférent, choisissez un autre livre sans regret. Verdict ?