hex_hall

Rachel Hawkins
Albin Michel

Présentation de l'éditeur : Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver...

          J'avais assez peu entendu parler de ce titre avant de commencer ma lecture, mais j'ai toujours un bon a priori sur la collection Wiz.
          J'ai franchement ri à la lecture du premier chapitre, lorsque Sophie lance un sort amoureux sur un lycéen, qui du coup débarque au volant de sa voiture dans la salle de bal en criant le nom de l'ensorcelée...

Felicia a sorti sa bombe et en a vaporisé le contenu sur le visage de Kévin dont la chanson s'est noyée dans un cri de douleur. Il lui a lâché la main pour porter la sienne à ses yeux et Felicia a détalé.
- Ce n'est pas grave ! lui a-t-il lancé. Je n'ai pas besoin de mes prunelles pour te voir ! Je te vois avec mon coeur, Felicia ! Mon COEUR !
Super. En plus d'être trop puissant, mon sortilège était également nul.

Du grand guignol, j'aime beaucoup ! Les autres situations seront plus sages que cette entrée en matière, mais quelques très bonnes répliques ou réflexions de Sophie méritent le détour : le ton sarcastique est ce que j'ai préféré dans le roman.
          Le reste, c'est à dire l'intrigue et les personnages, sont un peu moins inattendus ; le contexte dans une école de "Prodiges" aux pouvoirs surnaturels est hélas de moins en moins original, mais est malgré tout agréablement pensé et décrit, puisque les élèves (sorciers, fées, métamorphes, vampires et loup-garous) qui sont là y ont été envoyés parce qu'ils n'arrivaient pas à passer inaperçus dans le monde des humains en faisant un usage peu discret de leur magie, et mettaient donc en danger l'ensemble de la communauté des non-humains. Le trio de sorcières qui utilisent la magie noire m'a fait penser au film The Craft : Dangereuse alliance : Elodie, Chaston et Anna sont assez terrifiantes dans leur genre !
Bref, ça ne deviendra pas forcément un incontournable, mais c'est un bon livre pour se détendre, distrayant, facile à lire et bien conçu.

Demonglass_JKT

A noter que le tome 2, Demon Glass, sort en anglais à l'occasion d'Halloween à la fin du mois ! Oups, j'ai voulu aller plus vite que la musique, mais en réalité le livre en VO est à paraitre fin février 2011 selon Amazon ! Mes excuses, merci à Clarabel pour la correction !