cueilleur

Monika Feth
Hachette

Lorsque sa meilleure amie, Caro, est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier...

Le résumé ci-dessus est celui du livre, et on met 300 pages à en arriver là... donc 300 pages où on sait déjà ce qui va se passer ! Quelle erreur, ce résumé de l'éditeur ! Le roman est construit de telle façon qu'on sait tout de suite qui est le meurtrier (les voix des personnages sont en alternance), donc aucun suspense non plus de ce coté... Le seul doute qui pourrait rester est sur le dénouement, mais là encore aucune surprise, j'ai lu la fin en diagonale pour savoir ce qui se passait, mais le tout est extrêmement décevant ! On s'ennuie tout au long du livre. Peut-être qu'il aurait pu me plaire s'il n'y avait pas eu ce résumé.
peintre_des_visages_09

La suite avec Le peintre des visages