moije

Arnaud Cathrine
L'École des Loisirs

Le jour où son père commence une psychanalyse, Doriand se met à le surnommer "Moi je" tant il se focalise sur son nombril. Le narrateur, lui, a des soucis autrement plus grave : il a très envie de faire l'amour avec sa petite amie Julie... Après un long moment de doute où il croit qu'elle va le quitter, ils finiront par passer à l'acte, et il quittera le domicile de son père pour aller prendre l'air chez sa mère.

Le résumé était alléchant et drôle (Je voudrais faire l'amour avec toi, j'ai tout le matériel), mais au final c'est décevant. Vite lu, tout aussi vite oublié… Pas désagréable, mais rien qui le diffère des nombreux romans "tranche de vie adolescente".