bliss

Shauna Cross

Milan

        Présentation de l'éditeur : Bliss, une adolescente texane de 16 ans surcouvée par une mère accro aux concours de beauté, découvre un jour le roller derby. Sa vie, qu’elle trouve minable, prend alors un nouveau tournant, très loin de la vie stéréotypée qu’elle menait jusque-là. Musiques branchées, premières relations amoureuses… Bliss va voir sa vie chamboulée et va se trouver, enfin !

Autant vous le dire : je m'appelle Bliss Cavendar. Bon Dieu, rien que de l'écrire, ce nom me file la nausée. Ironique, quand on pense que Bliss signifie "bonheur suprême" ou "félicité absolue" et que telle que vous me voyez je n'ai rien d'un Bisounours. Certes les bonbons à la banane me procurent de rares moments d'euphorie, mais ça reste limité. A l'évidence, ma cinglée de mère s'attendait à accoucher d'un rayon de soleil qui exécuterait des claquettes sur commande, mais les cigognes ont dû faire une erreur d'aiguillage.

        Cette semaine, on fait le grand écart : après Ma vie ne sait pas nager, il va falloir être souple, très souple, parce que je vous propose un concentré de bonne humeur ! En voilà un chouette petit roman bien dans sa peau et dans ses rollers, à l'atmosphère électrique, qui grésille et pétille !
        Le ton est enlevé et dynamique, c'est girly mais bien loin d'être nunuche (à des kilomètres !), c'est pêchu, les répliques et l'action fusent, ça vous donne envie de ressortir vos vieux patins à roulettes et d'aller vous remuer les fesses (en rentrant dans deux-trois greluches au passage), ou au moins de voir le film avec Ellen Page, l'actrice révélée dans Juno... Ca ferait même oublier la rentrée, c'est dire si c'est un roman que je recommande ! D'ailleurs si quelqu'un peut me conseiller d'autres titres dans ce style, je prends !

BLISS