08 octobre 2014

Ionesco : La Leçon / Rhinocéros

Rhinocéros, d'Eugène Ionesco, édité chez Gallimard (Folio)      Résumé de l'éditeur : "Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat." Tout langage stéréotypé devient aberrant. Allégorie des idéologies de masse, le rhinocéros, cruel et dévastateur, ne se déplace qu'en groupe et gagne du terrain à une vitesse vertigineuse. Seul et sans trop savoir pourquoi, Bérenger résiste à la mutation. La sclérose intellectuelle, l'incommunicabilité et la perversion du langage engendrent des... [Lire la suite]
Posté par Radicale à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2014

Ces titres que je ne chroniquerai pas...25

Un petit point sur les livres auxquels je ne réserverai pas de chronique individuelle, par manque de temps, parce que je ne les ai pas fini, parce que je ne les ai pas compris... C'est parti ! Le prix à payer, de Vincent Faucheux, édité chez Alice Résumé : Paul Tournier, célibataire, a une existence réglée comme du papier à musique : boulot, métro, dodo. Il ne se plaint pas, mais se demande parfois lesquels de ses choix dans le passé l'ont empêché de vivre l'existence de ses rêves. C'est d'ailleurs la question qu'il se pose,... [Lire la suite]
05 mars 2014

Nouvelle collection Pépix : Sacrée souris / L'ogre au pull vert moutarde

     A première vue, la nouvelle collection Pépix de Sarbacane, des romans illustrés pour les 8-12 ans, s'inspire de l'excellente et inventive collection Witty d'Albin Michel. Même concept, même tranche d'âge, même mise en page, jusqu'à la police de caractère qui ressemble fort à celle de Witty ! Sur sa page de présentation, Pépix revendique humour, irrévérence et efficacité anglo-saxonne... ça vous rappelle quelque chose ? La nouveauté se situe donc au niveau du choix des auteurs, puisque les jeunes lecteurs pourront... [Lire la suite]
06 novembre 2013

Dancing Love

  Guillaume Guéraud Sarbacane         Résumé : Dans un petit restaurant, une comédie musicale avec des chansons et des chorégraphies, des paillettes, du cambouis et les sentiments troublants de l'amour.         Connaissant Guillaume Guéraud pour ses textes parfois très violents, j'ai emprunté ce roman en pensant qu'il était destiné aux adolescents. Première surprise donc lorsque j'ouvre le livre , et que je vois un texte imprimé en corps 28. Mais genre 4 phrases par page,... [Lire la suite]
Posté par Radicale à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :