kevinkale

 

Ingrid Law

Bayard

        Résumé de l'éditeur : Comme tous les enfants de sa famille, Kevin a découvert, le jour de ses 13 ans, son pouvoir : d’un simple regard, il peut réduire en pièces détachées n’importe quelle construction. Lors d’une réunion familiale dans le ranch d’un oncle, Kevin provoque l’écroulement d’une grange. Ses parents lui proposent alors de rester au ranch, à la campagne, le temps qu’il maîtrise son don. Kevin y partagera le quotidien d’une flopée de cousins aux dons fantasques.

        Le roman se situe dans le même univers et la même famille que Le formidable voyage de Missi Beaumont paru l'année dernière chez le même éditeur, mais peut se lire tout à fait indépendamment ; la preuve, je l'ai découvert au milieu de ma lecture, et ça ne m'a pas dérangée. Certes, ce n'est pas la première fois qu'on lit une histoire de pouvoir qui se déclenche à l'adolescence, et que le jeune garçon apprend à maitriser en se découvrant et en murissant, mais ça reste efficace et agréable à lire malgré tout. En plus de ce traitement un peu classique, j'ai regretté que Kévin ait le même pouvoir que le héros de la série Alcatraz, même si c'est dans un registre beaucoup plus sérieux !