cassielroadnight

 

Jenny Valentine

Ecole des Loisirs

        Résumé de l'éditeur : Chap n’a pas cherché à se faire passer pour un autre, il a simplement laissé faire… Dans ce foyer d’urgence pour jeunes paumés où il refusait obstinément de donner son nom, les gens du centre sont venus le voir avec une photo, celle d’un ado porté disparu qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Chap a fini par dire ce que les autres attendaient, que c’était bien lui Cassiel Roadnight ! Et puis tout s’est enchaîné, la soeur de Cassiel est venue le chercher pour le ramener chez lui, dans sa maison, où l’attendaient sa mère et son grand frère. Chap n’a pas pensé qu’il allait vivre sous leur regard, chaque jour, chaque heure, chaque seconde et qu’il ne pourrait jamais se détendre ni se laisser aller. Un geste déplacé, un mot de travers, une mauvaise réaction risqueraient de donner l’alarme et de tout faire basculer ! Il n’a pas imaginé non plus que Cassiel pouvait cacher un secret monstrueux, et que c’est lui, Chap, qui allait en hériter…

        Ce titre a reçu la Pépite Roman Ado du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil. Le point de départ de l'histoire est tiré de ces faits divers dans lesquels quelqu'un se fait passer pour une personne disparue ; original, le point de vue de Chap permet de comprendre ses motivations et ses peurs. Les coïncidences et les révélations finales sont un peu trop grosses pour respecter totalement l'impression de véracité de la première partie du roman, dans laquelle le narrateur confie ses doutes et ses remords à usurper la place de Cassiel dans la famille ; ceci dit, l'écriture et la construction sont tellement fluides et plaisantes que pour une fois, ça ne m'a pas empeché d'apprécier ma lecture.