iletaitunefois

 

Read Scott Whinnem

Bayard

        Résumé de l'éditeur : Comme chaque été, autour de l'étang du Tanneur, Stuck voit arriver ses amies Ronnie, vivek et Emily, et sa cousine Jane. Cette année, seul Pete manque à l'appel. Comme chaque été, ils se réunissent autour d'un feu de camp pour se raconter des histoires effrayantes. La plus ancienne est la légende de l'enfant épines, qui les terrorisait déjà lorsqu'ils étaient petits. Aujourd'hui, ces fables ne leur font plus peur... jusqu'à ce que Stuck affirme qu'il a vu l'Enfant épines et qu'il incite ses amis à partir à sa recherche, au plus profond des bois...

        Ça faisait un bout de temps que je n'avais pas lu un sacrément bon roman fantastique de cette trempe ! Si vous n'aimez pas les romans d'ambiance, avec des éléments mystérieux distillés au compte-goutte et des terreurs nocturnes à foison, passez votre chemin. Par contre, si vous êtes friands du pur fantastique, celui où l'on tente de distinguer les vrais fantômes d'une folie diffuse, ruez-vous sur ce titre ! Tous les éléments sont là : dès le départ, Stuck, le narrateur, nous raconte les veillées estivales autour d'un feu de camp, où tous les ans, lui et ses amis se retrouvent pour se raconter des histoires effrayantes. Ajoutez à ça une grand-mère qui semble avoir perdu la tête mais qui profère quelques phrases énigmatiques qui montrent qu'elle en sait bien plus que les adultes sur ce qui hante les bois ; le Criquet, petit frère de Stuck, qui ne communique plus que par gestes, officiellement par jeu ; des cauchemars réalistes et récurrents pour chacun des adolescents ; des rituels et des offrandes dans la forêt... Quelques longueurs vers le milieu du roman, mais le dénouement final m'enthousiasme assez pour les faire oublier. Malgré la couverture d'apparence Jeunesse, le roman est à réserver aux adolescents à partir de 13 ans, parce qu'il y aura quelques éléments psychologiques plus complexes à comprendre, et aussi parce que l'histoire est parfois franchement effrayante (oui j'avoue, j'ai flippé ma race), à lire bien planqué sous la couette !

Les deux premiers chapitres à lire ici, qui rendent bien l'atmosphère du roman.