orphelinesdabbeyroad2

Les orphelines d'Abbey Road, tome 2 : Le monde d'Alvenir

Audren, édité à l'Ecole des Loisirs

     Résumé de l'éditeur : Dans le parc de l'orphelinat d'Abbey Road, au fond du petit bois, se trouve l'entrée du pays d'Alvénir. C'est une entrée invisible, seuls ceux à qu’il manque quelque chose ou quelqu'un ont le droit de la franchir.

Suite de Les orphelines d'Abbey Road, tome 1 : Le diable vert

     Un second tome toujours plaisant à lire même s'il est plus classique dans la construction de l'intrigue que le précédent. Si le premier volume se classait plus dans la catégorie du fantastique, on bascule ici dans de la vraie fantasy, puisque la quasi intégralité du roman se déroule en Alvénir, un monde peuplé de créatures étranges, parfois amicales, parfois hostiles, dont la réalité n'est plus mise en doute. Du coup, on a un schéma d'épreuves à accomplir un peu moins original qu'au début : heureusement, le roman garde un second degré de lecture appréciable, avec des réflexions sur la place de la destinée, la mort, l'importance du langage et de la communication... et le personnage de Ginger, que j'avais déjà beaucoup aimé dans le premier tome, prend beaucoup plus de place et c'est tant mieux, parce que ses remarques et ses clins d'oeil au lecteur sont de vrais petits bijoux décalés, entre sagesse et drôlerie.

 

vampireacademy5

Vampire Academy, tome 5 : Lien de l'esprit

Richelle Mead, édité chez Castelmore

     Résumé de l'éditeur : C'est l'heure de la remise des diplôme à la Vampire Academy et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant Rose ne parvient pas à oublier l'homme qu'elle aime.

     Un peu moins emballée par cet avant-dernier tome, dans lequel Rose passe son temps à se lamenter sur son sort et surtout à entreprendre divers actes irréfléchis qui mettent en danger la réputation, l'avenir et la vie de ses amis... Même si elle en prend conscience un peu plus tard, son égoïsme et son aveuglement m'ont un peu gênée. Je me demande comment tout ça va finir...