1Q84-3

1Q84, t. 3 : Octobre-Décembre, de Haruki Murakami, édité chez Belfond

Résumé : Ils ne le savaient pas alors, mais c'était là l'unique lieu parfait en ce monde. Un lieu totalement isolé et le seul pourtant à n'être pas aux couleurs de la solitude.
Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que je suis partagée quant à la conclusion de cette trilogie. J'ai aimé le mystère qui demeure sur certains points, j'ai aimé la façon dont se résolvent les situations de certains personnages mais d'un autre côté, je ne peux m'empêcher de soupirer à l'arnaque et à l'esbrouffe.

 

duventdansmesmollets

Du vent dans mes mollets, de Raphaele Moussafir, édité chez J'ai lu

Résumé : Rachel a neuf ans, une institutrice humiliante, des parents vaches et une copine garce. A neuf ans, on est puni quand on donne son avis. On peste quand les parents gloussent. On glousse quand les parents pestent. On découvre de nouvelles sensations. Tout un monde qui mène, parfois trop vite, vers celui des adultes...
Pourquoi je ne le chronique pas : 
Parce que ça traine dans mes chroniques de 2012 à faire, et que j'ai la flemme de chroniquer ce petit roman fait d'un brin d'impertinence et d'un peu de tristesse aussi, mélangés à une écriture vraiment intéressante et plausible dans la bouche d'une fillette de 9 ans.

 

valkyriesanscoeur

Les ombres de la nuit, t. 2 : La Valkyrie sans coeur, de Kresley Cole, édité chez J'ai lu

Résumé : Au moment de frapper, le bras de la Valkyrie est retombé. Or, Sebastian Wroth est un vampire, et Kaderin hait les vampires. D'ordinaire, elle n'a pas d'états d'âme. Mais celui-ci est différent. A peine se sont-ils frôlés qu'elle a eu envie de s'unir à lui. L'impossible s'est produit : il lui a fait ressentir des émotions ! Le doute n'est plus permis, ils sont promis l'un à l'autre. Pourtant, c'est un duel mortel qui va les opposer dans la Quête du Talisman...
Pourquoi je ne le chronique pas : Parce que contrairement à ce que j'attendais après avoir lu la désopilante chronique de Cécile, je ne me suis pas vraiment amusée. Certes, c'est de la lecture détente, mais ça ne m'aurait pas dérangé d'avoir quelque chose d'un peu plus consistant à me mettre sous la dent que deux péripéties et trois scènes érotiques.