moijelatrouvebelle

 

 Moi je la trouve belle, de Carina Rozenfeld, éditions Syros

     Résumé de l'éditeur : Dans le cadre des «Échanges culturels interplanétaires » proposés par son collège, Alex correspond avec la jeune Myrlwen, qui vient de la planète Slibuthia. Les Terriens sont amis avec les Slibuths depuis des années, mais font sans cesse des blagues à leur sujet, s’amusant de leurs yeux immenses, de leur fin pelage vert, de leur longue queue qui fouette l’air… Comment Alex peut-il alors avouer aux autres qu’il est amoureux de Myrlwen ? 

rana et le dauphin

 

Rana et le dauphin, de Jeanne-A Debats, éditions Syros

     Résumé de l'éditeur : Les parents de Rana, qui sont cétologues, ont transmis à leur fille leur passion pour les mammifères marins. Tous deux travaillent à un projet top secret : modifier le cerveau d’un dauphin à l’aide de nanorobots, afin d’essayer de le faire parler. Rana prend alors l’habitude de plonger avec Typhon, le tout jeune cétacé qu’ils ont choisi comme cobaye, qui devient très vite son ami…

     Voici les deux petits derniers de la collection Soon chez Mini Syros, vous savez, ces tout petits romans d'une cinquantaine de pages à 3 euros. Comme d'habitude, la qualité est au rendez-vous ; pour le reste, on accrochera plus ou moins aux différents sujets de réflexion proposés par chacun des textes. Pour cette fois-ci, l'altérité et l'acceptation de la différence pour le premier titre, et l'intelligence animale et l'éthique pour le second. Nul doute que ces histoires sauront éveiller les questions chez les lecteurs à partir de 7-8 ans, avec ou sans cadre scolaire.