Un petit point sur les livres auxquels je ne réserverai pas de chronique individuelle, par manque de temps, parce que je ne les ai pas fini, parce que je ne les ai pas compris... C'est parti !
 

profil

Profil, de Jay Asher, édité chez Milan

Résumé : 1995. Pour ses 15 ans, Emma vient d'avoir son premier ordinateur. Avec Josh, son meilleur ami, elle découvre le web. Facebook n'existe pas encore, mais un drôle de bug les connecte sur le futur, sur ce que seront leurs profils, quinze ans plus tard. Une fenêtre sur leur vie à venir : travail, amis, amours, familles. Le problème, c'est que le profil d'Emma ne lui va pas. Pas du tout.
Pourquoi je ne le chronique pas : parce que j'ai lu Parle moi ! quelques semaines auparavant et que l'intrigue est très proche, sauf que je me suis beaucoup plus éclaté avec l'humour de Parle moi ! et que je ne me suis pas du tout attaché au personnage geignard d'Emma dans Profil.

nous-sommes-cruels

Nous sommes cruels, de Camille de Peretti, édité chez Livre de Poche
Résumé : Julien et Camille sont faits pour s'entendre. Fascinés par la littérature du XVIIIe siècle, élèves brillants, orgueilleux, cyniques et prétentieux, ils ont tous deux la conviction de s'être trompés d'époque. Et surtout une dévorante envie de s'amuser et d'affirmer leur toute-puissance. Alors quoi de plus idéal pour combler leurs aspirations que de se prendre pour le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil ?
Pourquoi je ne le chronique pas :
Parce que j'ai trouvé qu'il y avait un trop grand décalage entre l'âge des personnages et ce qu'ils écrivent. Ça reste prenant malgré tout grâce à la construction épistolaire, mais on peut en rester à l'oeuvre originale des Liaisons dangereuses.

alcatraz3

Alcatraz, tome 3, contre les traîtres de Nalhalla, de Brandon Sanderson, édité chez Mango
Résumé :
Je m’appelle Alcatraz Smedry et je suis un type super. Non vraiment. Génial même. En tout cas, c’est l’avis de mes nombreux fans ici, à Nalhalla, la grande cité des Royaumes Libres. Le problème, c’est que je n’ai pas que des admirateurs. J’ai aussi un paquet d’ennemis et on dirait qu’ils se sont donné rendez-vous à Nalhalla. Il y a toujours ces fourbes Bibliothécaires qui prétendent cette fois vouloir faire la paix. Et leur chef, l’ignoble Celle dont on ne peut prononcer le nom, qui aime tout particulièrement tricoter des écharpes et donner les gens en pâture aux loups. Oh, et puis ma mère, la sournoise Shasta, n’est pas loin non plus… Bref, je sens que mon séjour ne sera pas de tout repos. Heureusement que je suis un génie. Pas vrai ?
Pourquoi je ne le chronique pas :
Parce que j'adore cette série mais que j'ai déjà chroniqué avec enthousiasme les tomes 1 (contre les infâmes bibliothécaires) et 2 (contre les Ossements du Scribe). La très bonne nouvelle, c'est qu'il y aura un 4ème volume !