maisonsanspareil

 

Elliot Skell

Flammarion

        Il y a bien longtemps, un Capitaine accosta sur les rives d'une petite ville et décida d'y fonder une gigantesque demeure qui ne ressemblerait à aucune autre : la Maison Sans-Pareil. Depuis, de génération en génération, les habitants vivent en parfaite harmonie à l'intérieur de la vieille bâtisse. Jusqu'au jour où le Capitaine actuel est retrouvé mort. Omnia, douze ans trois quarts, va par hasard découvrir un trou dans le mur qui entoure la Maison, et décider alors de mener l'enquête. D'inquiétantes ombres se faufilent, un mystérieux oiseau noir plane au-dessus des toits. Omnia ignore encore tout des dangers qui la guettent...

        Le point fort de ce roman accessible à partir de 10-11 ans, c'est indubitablement l'ambiance. La maison pleine de coins et de recoins, de pièces étranges et de passages secrets, mais surtout toute la famille Capelan et les descendants des domestiques, tous plus monomaniaques les uns que les autres, avec toute une série de coutumes et de règles qui régissent leur vie, comme une mini-société, nous donnent un début d'histoire tout bonnement passionnant, plein de charme et de mystère. L'enquête et l'action prennent un peu le dessus dans la seconde moitié du roman, puisqu'à partir du moment où Omnia est traquée et doit se cacher, on sort un peu de la vie quotidienne de la Maison pour la suivre, mais ça devrait aussi plaire aux jeunes lecteurs. Un premier tome intrigant, qui laisse beaucoup de questions en suspens et donne envie de découvrir la suite !