azami


Marc Cantin et Isabel

Nathan

        Résumé de l'éditeur : Azami, une jeune Japonaise de 14 ans, qui vit avec sa grand-mère un peu sorcière, a plein de projets en tête. Mais voici que son père, qu'elle ne voit que très rarement, lui propose un voyage en France chez des amis franco-japonais ! Pour Azami, c'est le choc des cultures. Les cheveux verts de Myo, la fille des amis de son père, forment un drôle de contraste avec ses habits d'enfant sage. Et les sortilèges de sa grand-mère sont une bien piètre protection contre les "pièges" de la vie française ! Comble de malchance, voici qu'Azami tombe amoureuse du petit ami de Myo…

        Un petit roman mignon, frais et facile à lire, avec un intrigue simple pour les plus jeunes (des gentils, des méchants, et quelques petites leçons de vie). L'apparition du yokaï, sorte de génie protecteur, est un peu en décalage avec l'approche réaliste du reste du roman, mais apporte une petite touche humoristique, tout comme les mails de la grand-mère d'Azami. Par contre, j'ai trouvé que le choix d'opposer un Japon très rural et la vie parisienne n'était pas forcément judicieux pour la tranche d'âge de 10-12 ans à laquelle s'adresse visiblement le livre ; sans être aussi agacée qu'Archessia dans sa chronique, je me suis effectivement demandé si les plus jeunes arriveront à faire la part des choses entre le Japon immuable et fantasmé de la grand-mère d'Azami, qui vit sans aucune technologie et fait des offrandes au kami (esprit) de l'ordinateur, et la réalité ultra moderne des grandes villes japonaises. Il aurait été tout aussi pertinent de construire le choc culturel qui est le point de départ de l'histoire entre la campagne japonaise et Tokyo par exemple, parce que le lien avec la France n'apporte rien de plus et les jeunes lecteurs risquent de garder une idée très faussée de la vie au Japon.