amourmodedemploi

 

William Nicholson

Gallimard (Pôle Fiction)

        Résumé de l'éditeur : Maddy Fisher a décidé de tomber amoureuse. Le vrai, le grand amour, celui qui empêche de manger et de dormir. Il ne lui reste plus qu'à trouver le garçon idéal ! Rich Ross, lui craque pour la fille la plus populaire du lycée, totalement inacessible... Et si l'amour se trouvait juste sous leurs yeux ?

Je ne sais pas qui je suis. Je ne suis pas celle que je croyais. Je suis plus que ça. Je suis complexe, à bien des égards. Pas uniquement gaie ou triste, mais l'un et l'autre, et toutes les nuances entre les deux, tout le temps. Je peux craindre la fonte des glaciers et allumer le radiateur dans ma chambre. Je peux acheter des jeans bon marché au centre commercial et compatir au triste sort des enfants exploités. Je peux assumer des contradictions. Je ne suis pas obligée d'être simple. Je suis complexe. Je suis un vrai fouillis. Je peux penser à cent choses différentes à la fois. Je suis une créature unique et insignifiante, et je suis également le centre de l'univers. Mon existence n'a aucun sens et mon existence est son propre sens. Je suis, donc je suis.

        Emprunté à l'origine pour faire une pause légèreté entre deux lectures plus sombres, ce roman s'est révélé être une excellente surprise de ce début d'année 2012. Les personnages sont profonds, le ton est direct et simple mais le fonds est bien plus intelligent qu'on ne le suppose au départ, dissertant sans aucune lourdeur sur l'amour, le désir et la sexualité, et surtout la façon dont chacun appréhende et vit ces concepts. L'histoire est pleine de fraîcheur et répondra à quelques interrogations des adolescents, j'ai franchement ri par moment ; bref, on se rapproche du style de mon auteur chouchou John Green (Qui es-tu Alaska ?, La face cachée de Margo, Will & Will). Et si je déplore que ce titre soit passé quelque peu inaperçu puisqu'il est sorti directement en format poche, profitez-en pour faire du bien à votre porte-monnaie avec cette lecture à petit prix !