jesuisneunjourbleu

Daniel Tammet

J'ai lu

        Comme le héros de Rain Man, Daniel Tammet est un autiste savant, un génie des nombres. Son cerveau lui permet d'effectuer des calculs mentaux faramineux en quelques secondes. Pour lui, les nombres sont des formes et des couleurs. Il a ainsi mémorisé les 22 514 premières décimales du nombre pi, un exploit qui a nécessité plus de cinq heures d'énumération en public. Daniel est également un linguiste de génie : il parle sept langues et a appris l'islandais en une semaine. Bien qu'autiste, il n'est pas coupé du monde : il est capable d'avoir une vie sociale et de raconter ce qui se passe dans sa tête. Les plus éminents neuroscientifiques s'intéressent à son cas. Daniel décrit avec une simplicité bouleversante son enfance à Londres, dans une famille de neuf enfants.

De la science-fiction dans le monde réel !
Voilà une autobiographie carrément fascinante, pour peu que le sujet de l'autisme et des capacités étonnantes du cerveau vous intéresse.
Le style est étonnant, puisqu'il est trivial, très abordable et très simple : l'auteur raconte des anecdotes du quotidien, avec parfois certains détails très banals (mais qui trahissent une mémoire exceptionnelle), entrecoupées de la description de ses capacités tout bonnement hallucinantes. Le concept de synesthésie par exemple m'a paru passionnant : pour lui, les chiffres ont des couleurs et des textures (le jeudi est un jour pelucheux, vous le saviez ?), et c'est ainsi qu'il explique (entre autres) sa facilité à accomplir des calculs extrêmement compliqués de tête. Beaucoup d'émotion également lorsque l'auteur évoque ses difficultés à comprendre les règles de l'interaction avec les autres pour tenter de s'intégrer au mieux dans la vie sociale...
Ce qui laisse vraiment sans voix, c'est que Daniel Tammet est la preuve vivante que les possibilités du cerveau humain sont juste inimaginables, et on se prend à imaginer ce qu'on pourrait réaliser si elles étaient exploitées...