Le lecteur est chiant. Globalement, il aime être là où on ne l’attend pas, il aime faire tourner les éditeurs en bourrique en ruinant à néant leurs efforts pour faire sortir du lot tel ou tel livre, boudant ce qu’on lui propose, dénigrant parfois, animal imprévisible, toujours. Il ronchonne, il s’agace, il râle sans vergogne.

Mais parfois, le lecteur est content. Ravi même. A la limite de tomber de bonheur, en fait.
Il y a des jours comme ça, où le lecteur a envie de faire des calins au vieux chien qui pue du coin de la rue, où le lecteur chantonne cet air qu’il trouvait complètement insupportable hier encore, et rigole lorsqu’il marche dans une crotte du vieux chien qui pue du coin de la rue (toujours le même).
Parce que samedi matin, dans sa boîte aux lettres, il y avait...

mpapa_versogris

TROIS MAGNIFIQUES MARQUE-PAGES APOLLINE !!!!!

Toutes mes excuses pour ce billet complètement décalé, je ne le ferai plus, promis.

En tout cas mille mercis à l'équipe des éditions Milan, et en particulier à Emilie !

mpapo_gris