vamorsure

Richelle Mead
Castelmore

     Présentation de l'éditeur : Les vacances de Noël ont débuté à Saint-Vladimir mais Rose n'a pas la tête à s'amuser. Une attaque strigoï a mis l'école sur alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Cette année, le séjour au ski de l'Academy est obligatoire pour tous alors que la menace se rapproche. Pourtant, Rose et Lissa ne sont pas à l'abri du danger pour autant.

          Je ne suis pas déçue par ce second tome, même si l'auteure ne développe pas spécialement la réflexion sur les castes que j'avais aimé dans le premier. On repart complètement sur une nouvelle intrigue, avec quelques nouveaux personnages secondaires bien trouvés comme la mère de Rose, gardienne Dhampir indifférente à sa fille, ou Adrian, arrogant et mystérieux Moroï...
          Un petit bémol malgré tout ; je ne suis pas entièrement satisfaite par les événements de la fin, parce que Rose met franchement du temps à se réveiller et à enfin trouver l'idée que toi, lecteur, tu as à l'esprit depuis au moins 30 pages (à savoir : utiliser les pouvoirs Moroï, nom d'un chien !). Sans compter qu'une fois l'action lancée, tout semble se faire avec une facilité déconcertante (Mia maitrise assez son pouvoir de l'eau pour faire en sorte qu'elle entoure et noie à moitié le puissant Strigoï, alors qu'elle n'a encore jamais utilisé sa magie).
          Néanmoins, j'ai très envie de lire la suite (en espérant que Rose sera plus dégourdie), ne serait-ce que pour confirmer ma position dans un débat ô combien essentiel : Adrian, il est quand même vachement plus sexy que Dimitri. Non ?