conversation

Martin Page
Ecole des Loisirs (Mouche)

          Alors que le narrateur fête son anniversaire en famille, ses parents, pompiers, sont appelés pour une urgence. Le jeune garçon se retrouve donc face à son gâteau, quand ce dernier se met à lui parler...

Je m'imaginais enfermé toute ma vie avec pour compagnons des fous de toute sorte. J'espérais que, dans l'hôpital psychiatrique, je serais autorisé à avoir un animal domestique. ou au moins un animal domestique imaginaire.

Quand j'ai lu le titre, je n'ai pas pu résister, et il résume effectivement bien l'esprit du roman.
Un petit livre plein de drôlerie, qui part d'une situation inattendue et complètement loufoque, mais qui réussit à développer une vraie conversation argumentée avec un gâteau au chocolat comme interlocuteur. C'est frais, étonnant, savoureux.
Les illustrations d'Aude Picault, expressives et tendres, sont parfaitement adaptées à cette saynète que les plus jeunes pourront lire très vite (une trentaine de pages, illustrations comprises) ; et les plus grands pourront s'en faire un petit en-cas entre deux lectures plus consistantes ! Mangera, mangera pas ?